bilig

Le billig, ou pilig en breton

c'est la plaque de fonte sans bord que l'on posait sur les braises de la cheminée pour y étaler les crêpes. On l'appelle également « tuile». Aujourd'hui, il est remplacé par la crêpière à gaz ou électrique. Le fabricant de crêpières breton Krampouz, inventeur de la crêpière à gaz (1949) puis électrique (années 1970), propose maintenant des crêpières électriques à revêtement antiadhésif munies d'un système d'étalement de la pâte mettant la technique de fabrication de crêpes fines et régulières à la portée de tous.


poele-crepe

La poèle à crêpes

antiadhésive et à fond plat, nécessaire à la Chandeleur pour faire sauter les crêpes. Diamètre conseillé: 26-28 cm environ.


rozel

Le rozel, en breton ou rouable

c'est le râteau en hêtre ou en buis qui permet d'étaler la pâte sur le bilig.


louche

La louche, en inox

De préférence monobloc. Préférer la taille n° 6 ou 7 pour les crêpes, n° 8 pour les galettes.


Le gnon

c'est un chiffon roulé et ficelé utilisé traditionnellement pour graisser la plaque avec le «lardiguel», mélange de saindoux et de jaune d'oeuf. On trouve maintenant dans les commerces spécialisés des tampons à feutres interchangeables résistant à la chaleur. On peut remplacer le lardiguel par de l'huile d'arachide, corps gras résistant aux fortes températures et plus sain pour la santé.

© 2016. Recette pâte à crêpe - Développé & Imaginé par Roloza